Achetez les œuvres en ligne, et faites vous livrer dans toute l’Algérie.

0

Votre panier est vide

Primitif selfie

L'inspiration que j'avais en tête, pour peindre "PRIMITIF SELFIE"me venait premièrement, de cette image; un souvenir que j'ai de moi, à l'âge de 12 ans, j'étais en vacances en famille, à Alger durant le premier festival panafricain de 1969, et ou en accompagnant ma tante et son mari, je m'amusais, avec un bâton, où simplement avec mon index, à tracer un graffiti imaginaire sur les murs d'Alger. Cette trace de moi-même signalant et signant en même temps ma présence dans cette ville baignée de lumière...avait beaucoup d'importance à mes yeux, même si je me faisais réprimander à chaque fois, par ma tante. Elle signifiait: « J'étais là, moi, à Alger en 1969...» C'est ce que l'on fait un peu aujourd'hui avec nos selfies. La seconde idée qui m'inspirée c'était, cette phrase relevée en lisant le livre de Tahar DJAOUT: « Une mémoire mise en signes ( écrits sur l'Art)» édition EL KALIMA 2013, page 35, ou le Peintre M'hamed ISSIAKHAM répandant à une question de Djaout, lui disait: « Autrement, mon ami, quand tu as terminé ton œuvre offre-la a la catastrophe. Et la catastrophe c'est quoi? La catastrophe est d'abord toi qui a peut-être souffert pour réaliser cette œuvre, c'est la réaction du public, c'est l'intervention du critique.Voilà la catastrophe.», Je note cette phrase d' Issiakhem que je mets de coté,... car elle me rappelle le thème de catastrophe traité par le philosophe Gilles Deleuze. Lui, aussi parle de catastrophe, mais en philosophe. Pour en finir, la troisième idée qui me trottait dans la tête, c'est les questions suivantes: « C'est quoi un selfie? Pourquoi ce besoin, pour l'humain de tracer des graffitis,... de faire des selfies... de peindre sur des murs ..., et cela depuis la préhistoire? Marquer sa présence...s'affirmer comme vivant... J'ai choisi un fond monochrome rouge, rappelant un peu les parois des grottes préhistoriques. Il y a aussi un trait bleu tracé à la bombe aérosol, pour évoquer, subrepticement le street art, qui sévi de nos jours. C'est aussi le trait que je traçait sur les murs d'Alger. Voilà, à l'époque du covid19, les clichés que j'ai trituré dans mon tableau Primitif Selfie.

Type Peinture à l'huile
Medium Acrylique
Techniques Utilisées Acrylique sur toile
Support Toile
Pays de production Algérie
Année de production 2021
Spécificité Œuvre signée, livrée avec certificat d'authenticité.
Encadrement Non
Taille

Inscrivez vous a notre news letter