Achetez les œuvres en ligne, et faites vous livrer dans toute l’Algérie.

0

Votre panier est vide

août 01, 2021 4 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Avec Elwani culture box , vous allez passer maitre dans l’art de la conversation. Ne ratez pas notre rubrique « le saviez-vous arty?», elle vous fera voyager dans l’histoire cachée derrière les plus grandes œuvres d’art. Elle sera accompagnée d’un cocktail musical de saison , à consommer sans modération. 

La citation: 

« Une œuvre d'art est un coin de la création vu à travers un tempérament ». (Emila Zola)

La Playlist :

Faite le plein de bonne musique , avec la playlist d’Elwani qui ne risquera pas de vous faire danser et vous procurer du bôme au cœur , pendant cette temps difficiles. Stay safe at home and listen to our music.

Le saviez-vous arty ? :

1- Le Radeau de la Méduse de Géricualt menace de partir à la dérive à jamais :  

Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricualt (1818 - 1819)

Triste nouvelle pour l’histoire de l’art ,  qui s’apprête à faire le deuil de l’un de ces plus célèbres tableau. Le radeau de la méduse peint entre 1818 et 1819 par Théodore Géricault est en train de se noircir, avec l’effet de l’oxydation du plomb utilisé dans la peinture. Un pigment noir à base de bitume , qui n’a jamais séché , est en train de se répandre tel un poison dans les couches picturales de la toile condamnée à disparaître.

2- Le Tableau « Le Bateau » d’Henri Matisse a été exposé dans le mauvais sens pendant 47 jours :

« Le Bateau » d’Henri Matisse (1953)

Une Anecdote incroyablement désopilante , sur un des tableaux de Henri Matisse exposés au Musée d’Art moderne de New York en Octobre 1961. L’œuvre en question s’intitule « Le Bateau » a été réalisée à partir de feuilles de papiers découpés et peints à la gouache. Cette toile a été exposée dans le mauvais sens pendant 47 jours , sans que nul ne se rende compte , même Pierre Matisse, le fils du peintre français n’y a vu que du feu.

Heureusement l’erreur a été corrigée par une courtière du nom Mme Geneviève Haber , fervente admiratrice du travail du peintre Matisse,  elle a dû notifier cette erreur au « New York times » qui suivait cette exposition depuis son ouverture au public. La courtière s’est adressée , avant ça , au gardien du musée qui n’a pas daigné l’écouter. Le comble du grotesque, l’erreur a été corrigée le 5 Décembre 1961 soit ,  un jour après la fin de l’expo et la désinstallation de l’œuvre en question. 

Aujourd’hui, “Le Bateau” fait partie de la collection permanente du Musée d’art moderne de New York et on peut enfin l’admirer du bon côté.

3- Trois personnages du tableau « Femmes au Jardin » ont le visage de la femme de Claude Monet :  

Claude Monet - Femmes au jardin (1866)

Le peintre impressionniste Claude Monet éperdument amoureux de sa femme Camille,  a décidé d’immortaliser son doux et délicat visage , dans sa toile champêtre intitulée « Femmes au jardin » peinte en 1866. Si on regarde attentivement ce grand format (2,50 mètres de hauteur) , on verra que les 3 femmes sur la gauche de la toile , sont une seule et même femme , Camile son épouse ,  qui accepte gentiment de poser pour son mari. Chaque jour, elle change de robe comme de personnage.

Cette œuvre au charme irrésistible est l’un des chefs d’œuvre du peintre. Ici la maitrise de la lumière est remarquable. L’atmosphère estivale qui s’en dégage est imprégnée de poésie et romantisme. Elle évoque avec bon goût, les plaisirs simples de la vie.

Le coup de cœur :

Lampes design d'Auyr studio disponible chez Elwani

L’objet design :

lampe style industriel bi matière , décoré par des scènes de rue traditionnel signé Ayur studio. 

Elle seront parfaite pour agrémenter vos espaces de vie et créer des ambiances tamisé et chaleureuse. 

Disponible à la vente dans notre e-galerie Elwani espace objets design. 

La photo du jour : “Stillness in Seraïdi 1” de Faouzi Louadah.

“Stillness in Seraïdi 1” de Faouzi Louadah

Faouzi Louadah est un artiste visuel basé à Alger. Il est également le fondateur de l’atelier d’art visuel la capsule. Diplômé de l’École Supérieure des Beaux-Arts d’Alger et l’École Supérieure d’Art et de Design d’Angers en France. Il est spécialisé depuis quelques années en photographie d’architecture. Il est notamment designer d’intérieur et graphiste.

“Stillness in Seraïdi 1” est une photographie d'architecture en noir et blanc du site de l'hôtel El Mountazah à Seraïdi, Annaba, de l'architecte Fernand Pouillon (1912-1986). Réalisée en mars 2021. Cette sublime photo dévoile les lignes épurées d’un escalier en spirale , jouant avec les ombres et les lumières à la perfection. Elle lui a permis de faire partie des finalistes du Magrheb Photography Awards, un honneur pour cette esthète passionné d’art et de photographie qui voit son travail reconnu à sa juste valeur.

Pour la petite histoire , cette photo fait partie du « Project Bône » ,  un reportage photo réalisé en Mars dernier ,  qui met en lumière des lieux emblématiques de la ville d’Annaba. Ces lieux ont  marqué l’artiste visuel , et ce , depuis son premier séjour , dans les années 80 , à l’âge de 14 ans ,  il a participé en tant que bédéiste , à un festival d’art. Ce projet est empreint d’une nostalgie immuable. Il convoque à travers un voyage pictural , des souvenirs mémorables chers à l’artiste , qui voit en cette ville un terrain idéal pour laisser sa créativité s’exprimer pleinement.

Parmi les sites qui valent indubitablement le détour à Annaba , l'hôtel El Mountazah , niché sur les hauteurs du massif de l'Edough à 850 mètres d'altitude , situé dans la commune de Seraïdi , l’œuvre de l’architecte Fernand Pouillon (1912-1986) est un écrin architecturale en parfait mimétisme avec la nature qui l’entoure. Construit sur une falaise rocheuse , cette édifice aux allures d’un labyrinthe grecque , irradie par la blancheur de ces murs peins à la chaux , baigné d’une lumière exceptionnelle , doté d’une piscine et de nombreuses terrasses , veille au loin tel un gardien d’un temps révolu sur la méditerranée qui se profile à l’horizon. Une chose est certaine , le visiteur qui aura la chance de le découvrir , ne manquera pas d’être subjugué par la beauté des paysages qu’offre ce lieu.

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Inscrivez vous a notre news letter