Achetez les œuvres en ligne, et faites vous livrer dans toute l’Algérie.

0

Votre panier est vide

juillet 03, 2022 10 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Frida Kahlo



Peintre mexicaine 

Naissance : le 6 juillet 1907 - Coyoacan, Mexique

Décès : 13 juillet 1954 - Coyoacan, Mexique



Enfance


Magdalena Carmen Frieda Kahlo Calderon est née à La Casa Azul (la maison bleue) à Coyoacan, une ville située dans la banlieue de Mexico, en 1907. Son père, Wilhelm Kahlo, était allemand et avait déménagé au Mexique à un jeune âge où il est resté pour le reste de sa vie, reprenant finalement l'entreprise de photographie de la famille de la mère de Kahlo. La mère de Kahlo, Matilde Calderon y Gonzalez, était d'origine mixte, espagnole et indigène, et a élevé Frida et ses trois sœurs dans un foyer strict et religieux (Frida avait également deux demi-sœurs issues du premier mariage de son père, qui ont été élevées dans un couvent). La Casa Azul n'était pas seulement la maison d'enfance de Frida Kahlo, mais aussi l'endroit où elle est revenue vivre et travailler de 1939 à sa mort. Elle a ensuite été transformée en musée Frida Kahlo.

De gauche à droite : Matilde, Adriana, Frida et Cristina Kahlo.

De gauche à droite : Matilde, Adriana, Frida et Cristina Kahlo.

Outre la rigidité de sa mère, son fanatisme religieux et sa tendance à l'emportement, plusieurs autres événements de l'enfance de Kahlo l'ont profondément affectée. À l'âge de six ans, Kahlo contracte la polio ; une longue convalescence l'isole des autres enfants et endommage définitivement une de ses jambes, ce qui l'oblige à marcher en boitant après sa guérison. Wilhelm, dont Kahlo est très proche, et particulièrement après l'expérience de l'invalidité, inscrit sa fille au collège allemand de Mexico et lui fait découvrir les écrits de philosophes européens tels queJohann Wolfgang von Goethe,Friedrich Schiller etArthur Schopenhauer. Toutes les sœurs de Kahlo ont plutôt fréquenté une école de couvent, il semble donc qu'il y ait eu une soif d'apprentissage expansive notée chez Frida qui a fait que son père a pris différentes décisions spécialement pour elle. Kahlo en était reconnaissante et malgré une relation tendue avec sa mère, elle a toujours attribué à son père une grande tendresse et une grande perspicacité. Elle s'intéressait néanmoins aux deux volets de ses racines, et son héritage mixte européen et mexicain l'a fascinée toute sa vie dans son approche de la vie et de l'art.

Kahlo a vécu une expérience horrible à l'école allemande, où elle a été victime d'abus sexuels et a dû la quitter. Heureusement, à l'époque, la révolution mexicaine et le ministre de l'éducation avaient changé la politique éducative et, à partir de 1922, les filles ont été admises à l'école préparatoire nationale. Kahlo est l'une des 35 premières filles admises et elle commence à étudier la médecine, la botanique et les sciences sociales. Elle a excellé dans ses études, s'est beaucoup intéressée à la culture mexicaine et est devenue active sur le plan politique.


Formation initiale


Lorsque Kahlo a 15 ans,Diego Rivera (déjà un artiste renommé) peint la fresque de la Création (1922) dans l'amphithéâtre de son école préparatoire. En le voyant travailler, Kahlo connaît un moment d'engouement et de fascination qu'elle explorera pleinement plus tard dans sa vie. Pendant ce temps, elle aime aider son père dans son studio de photographie et reçoit des cours de dessin de l'ami de son père,Fernando Fernandez - pour qui elle est apprentie graveur. À cette époque, Kahlo se lie d'amitié avec un groupe d'étudiants dissidents connu sous le nom de "Cachuchas", qui confirme l'esprit rebelle de la jeune artiste et encourage son intérêt pour la littérature et la politique. En 1923, Kahlo tombe amoureuse d'un autre membre du groupe,Alejandro Gomez Arias, avec qui elle entretient une relation amoureuse jusqu'en 1928. Malheureusement, en 1925, alors qu'ils rentraient de l'école avec Alejandro (qui s'en est sorti indemne), Kahlo a été impliquée dans un accident de bus presque fatal.

Kahlo souffre de multiples fractures sur tout le corps, y compris un bassin écrasé, et une tige de métal empale son utérus. Elle passe un mois à l'hôpital, immobile et attachée dans un corset en plâtre, puis de nombreux autres mois alitée à la maison. Au cours de sa longue convalescence, elle commence à expérimenter le portrait autobiographique à petite échelle, abandonnant désormais ses activités médicales pour des raisons pratiques et se concentrant sur l'art.

Pendant les mois de convalescence à la maison, les parents de Kahlo lui fabriquent un chevalet spécial, lui donnent un ensemble de peintures et placent un miroir au-dessus de sa tête pour qu'elle puisse voir son propre reflet et faire des autoportraits. Kahlo passe des heures à affronter les questions existentielles soulevées par son traumatisme, notamment un sentiment de dissociation de son identité, une intériorité croissante et une proximité générale avec la mort. Elle s'est inspirée du réalisme pictural aigu des portraits photographiques de son père (qu'elle admirait beaucoup) et a abordé ses premiers portraits (principalement d'elle-même, de ses sœurs et de ses camarades de classe) avec la même intensité psychologique. À cette époque, Kahlo envisageait sérieusement de devenir illustratrice médicale, car elle y voyait un moyen de marier ses intérêts pour la science et l'art.

Frida Kahlo (1926)

Frida Kahlo (1926)

En 1927, Kahlo est assez bien pour sortir de sa chambre et renoue ainsi avec le groupe des Cachuchas, qui est alors d'autant plus politique. Elle adhère au Parti communiste mexicain (PCM) et commence à se familiariser avec les milieux artistiques et politiques de Mexico. Elle se lie d'amitié avec la photojournalisteTina Modottiet le révolutionnaire cubainJulio Antonio Mella. C'est en juin 1928, lors de l'une des nombreuses fêtes organisées par Modotti, que Kahlo est présentée personnellement àDiego Rivera, qui était déjà l'un des artistes les plus célèbres du Mexique et un membre très influent du PCM. Peu après, Kahlo lui demanda audacieusement de décider, en regardant l'un de ses portraits, si son œuvre était digne de la poursuite d'une carrière d'artiste. Il est très impressionné par l'honnêteté et l'originalité de sa peinture et l'assure de ses talents. Bien que Rivera ait déjà été marié deux fois et qu'il soit connu pour avoir un penchant insatiable pour les femmes, les deux entament rapidement une relation amoureuse et se marient en 1929. Selon la mère de Kahlo, qui exprime ouvertement son mécontentement, le couple est "l'éléphant et la colombe". Son père, cependant, soutient inconditionnellement sa fille et est heureux de savoir que Rivera a les moyens financiers de contribuer aux frais médicaux de Kahlo. Le nouveau couple s'installe à Cuernavaca, dans l'État rural de Morelos, où Kahlo se consacre entièrement à la peinture.

Frida Kahlo et Diego Rivera en 1929

Frida Kahlo et Diego Rivera en 1929

Période de maturité


Au début des années 1930, la peinture de Kahlo avait évolué pour inclure un sens plus affirmé de l'identité mexicaine, une facette de son œuvre qui provenait de son exposition au mouvement indigéniste moderniste au Mexique et de son intérêt pour la préservation du renouveau de la Mexicanidad pendant la montée du fascisme en Europe. La volonté de Kahlo de se distancier de ses racines allemandes se traduit par le changement de son nom de Frieda à Frida et par sa décision de porter le costume traditionnel Tehuana (la robe de l'époque matriarcale). À l'époque, deux grossesses ratées ont renforcé la représentation à la fois dure et belle de l'expérience spécifiquement féminine que Kahlo donne à travers le symbolisme et l'autobiographie.

Au début des années 1930, Kahlo et Rivera vivent à San Francisco, Detroit et New York, tandis que Rivera réalise diverses peintures murales. Kahlo réalise également des œuvres fondamentales, dontFrieda et Diego Rivera (1931) etAutoportrait à la frontière entre le Mexique et les États-Unis (1932), cette dernière exprimant ses observations sur la rivalité entre la nature et l'industrie dans les deux pays. C'est à cette époque que Kahlo rencontre et devient amie avecImogen Cunningham,Ansel Adams etEdward Weston. Elle rencontre également le docteurLeo Eloesser lors de son séjour à San Francisco, le chirurgien qui deviendra son plus proche conseiller médical jusqu'à sa mort.

Frida Kahlo (1932)

Frida Kahlo (1932)

Peu après l'inauguration d'une grande fresque controversée que Rivera a réalisée pour le Rockefeller Centre de New York (1933), le couple retourne au Mexique car Kahlo a particulièrement le mal du pays. Ils emménagent dans une nouvelle maison dans le quartier aisé de San Angel. La maison était composée de deux parties distinctes reliées par un pont. Cette configuration était appropriée car leur relation était soumise à d'immenses tensions. Kahlo a de nombreux problèmes de santé tandis que Rivera, bien qu'il ait été infidèle auparavant, a à cette époque une liaison avec Cristina, la jeune sœur de Kahlo, ce qui blesse naturellement Kahlo plus que les autres infidélités de son mari. C'est à cette époque que Kahlo commence à avoir ses propres aventures extraconjugales. Peu de temps après son retour des États-Unis au Mexique, elle rencontre le photographe hongroisNickolas Muray, qui est en vacances au Mexique. Ils entament une relation amoureuse intermittente qui durera 10 ans, et c'est Muray qui est considéré comme l'homme qui a capturé Kahlo de la manière la plus colorée sur son appareil photo.

Alors qu'elle est brièvement séparée de Diego à la suite de la liaison avec sa sœur et qu'elle vit dans son propre appartement loin de San Angel, Kahlo a également une brève liaison avec le sculpteur américano-japonaisIsamu Noguchi. Les deux artistes, très engagés politiquement et socialement, sont restés amis jusqu'à la mort de Kahlo.

En 1936, Kahlo a rejoint la Quatrième Internationale (une organisation communiste) et a souvent utilisé la Casa Azul comme point de rencontre pour des intellectuels, des artistes et des militants internationaux. Elle a également offert la maison où le dirigeant communiste russe en exil,Léon Trotsky, et sa femme, Natalia Sedova, pourraient s'installer une fois qu'ils auraient obtenu l'asile au Mexique. En 1937, en plus d'aider Trotsky, Kahlo et l'icône politique ont entamé une brève histoire d'amour. Trotsky et sa femme sont restés à La Casa Azul jusqu'à la mi-1939.

Lors d'une visite à Mexico en 1938, le fondateur du surréalisme,André Breton, est enchanté par la peinture de Kahlo et écrit à son ami et marchand d'art,Julien Levy, qui invite rapidement Kahlo à tenir sa première exposition personnelle dans sa galerie à New York. Cette fois, Kahlo se rend aux États-Unis sans Rivera et fait sensation dans les médias dès son arrivée. Les gens sont attirés par ses costumes mexicains colorés et exotiques (mais en réalité traditionnels) et son exposition est un succès.Georgia O'Keeffe est l'un des invités de marque à assister au vernissage de Kahlo. Kahlo passe quelques mois à New York, puis s'embarque pour Paris au début de l'année 1939 pour y exposer avec lessurréalistes. Cette exposition n'eut pas le succès escompté et elle se lassa rapidement de l'intellectualisme excessif du groupe surréaliste. Kahlo retourne à New York dans l'espoir de poursuivre son histoire d'amour avec Muray, mais celui-ci rompt la relation car il a récemment rencontré quelqu'un d'autre. Kahlo retourne donc à Mexico et, à son retour, Rivera demande le divorce.


Les dernières années et la mort


Après son divorce, Kahlo retourne à la Casa Azul. Elle abandonne ses petites peintures et commence à travailler sur des toiles beaucoup plus grandes. En 1940, Kahlo et Rivera se sont remariés et leur relation est devenue moins turbulente à mesure que la santé de Kahlo se détériorait. Entre 1940 et 1956, l'artiste souffrante doit souvent porter des corsets de soutien pour soulager ses problèmes de colonne vertébrale, elle souffre également d'une maladie de peau infectieuse et de la syphilis. La mort de son père en 1941 a aggravé sa dépression et son état de santé. Elle est à nouveau souvent confinée à la maison et trouve un plaisir simple à s'entourer d'animaux et à s'occuper du jardin de la Casa Azul.

Entre-temps, tout au long des années 40, l'œuvre de Kahlo gagne en notoriété et est acclamée par les collectionneurs internationaux, et fait partie de plusieurs expositions collectives aux États-Unis et au Mexique. En 1943, son travail est inclus dans l'exposition Women Artists à la galerie Art of This Century dePeggy Guggenheim à New York. Cette même année, Kahlo accepte un poste d'enseignante dans une école de peinture à Mexico (l'école connue sous le nom de La Esmeralda), et acquiert des étudiants très dévoués avec lesquels elle entreprend des commandes de peintures murales. Elle a du mal à continuer à vivre de son art, ne s'accommodant jamais des désirs de ses clients s'ils ne lui plaisent pas, mais elle reçoit heureusement un prix national pour son tableauMoïse (1945), puis le tableauLes Deux Fridasest acheté par le Museo de Arte Moderno en 1947. Entre-temps, l'artiste est progressivement tombée malade. Elle subit une opération compliquée pour tenter de redresser sa colonne vertébrale, mais celle-ci échoue et, à partir de 1950, elle est souvent confinée dans un fauteuil roulant.

Elle continue à peindre de manière relativement prolifique au cours de ses dernières années, tout en maintenant son activisme politique et en protestant contre les essais nucléaires des puissances occidentales. Kahlo expose une dernière fois au Mexique en 1953 à la galerie de Lola Alvarez Bravo, sa première et unique exposition personnelle au Mexique. Elle a été transportée dans une ambulance, son lit à baldaquin étant placé à l'arrière d'un camion. Le lit a ensuite été placé au centre de la galerie afin qu'elle puisse s'y allonger pendant toute la durée du vernissage. Kahlo est morte en 1954 à La Casa Azul. Bien que la cause officielle du décès ait été donnée comme étant une embolie pulmonaire, des questions ont été soulevées quant à un suicide - délibéré ou accidentel. Elle était âgée de 47 ans.


L'héritage de Frida Kahlo


En tant qu'individualiste qui s'est désengagée de tout mouvement artistique officiel, l'œuvre de Frida Kahlo a été associée au primitivisme, à l'indigénisme, au réalisme magique et au surréalisme. À titre posthume, l'œuvre de Kahlo a exercé une profonde influence sur les études féministes et les débats postcoloniaux, tandis que Kahlo est devenue une icône culturelle internationale. Le statut de célébrité de l'artiste pour le grand public a parfois entraîné le cloisonnement de son œuvre, considérée comme représentative de l'art latino-américain de l'entre-deux-guerres dans son ensemble, et éloignée des complexités du sujet profondément personnel de Kahlo. Des expositions récentes, telles que Unbound : Contemporary Art After Frida Kahlo (2014) au Museum of Contemporary Art Chicago, ont tenté de recadrer l'importance culturelle de Kahlo en soulignant son impact durable sur la politique du corps et le défi lancé par Kahlo à l'esthétique dominante de la représentation. L'exposition Dreamers Awake (2017) organisée à la White Cube Gallery de Londres a illustré plus avant l'énorme influence que Frida Kahlo et une poignée d'autres femmes surréalistes de la première heure ont exercée sur le développement et la progression de l'art féminin.

L'héritage de Kahlo ne peut être ni sous-estimé ni exagéré. Non seulement il est probable que toutes les femmes artistes qui font de l'art depuis les années 1950 la citent comme une influence, mais elle n'inspire pas seulement les artistes et ceux qui s'intéressent à l'art. Son art soutient également les personnes qui souffrent à la suite d'un accident, d'une fausse couche ou d'un mariage raté. Grâce à ses images, Kahlo a su exprimer des expériences aussi complexes, les rendant plus faciles à gérer et donnant aux spectateurs l'espoir qu'ils peuvent endurer, se rétablir et recommencer.


Laisser un commentaire

Inscrivez vous a notre news letter