Achetez les œuvres en ligne, et faites vous livrer dans toute l’Algérie.

0

Votre panier est vide

janvier 25, 2023 6 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Piet Mondrian


 Peintre néerlandais 


Né : le 7 mars 1872 - Amersfoort, Pays-Bas

Décès : 1er février 1944 - New York, USA



Enfance


Piet Mondrian, né Pieter Cornelis Mondriaan, Jr., est le deuxième de cinq enfants à grandir dans une maison calviniste du centre de la Hollande. L'art et la musique sont encouragés dans sa famille. Son père, directeur de l'école primaire locale, est un artiste amateur enthousiaste qui donne des cours de dessin à son fils, tandis que l'oncle de Mondrian, Fritz Mondriaan, est un artiste accompli qui apprend à son neveu à peindre.


Formation initiale


En 1892, Mondrian s'inscrit à la Rijksakademie van Beeldende Kunsten, ou Académie royale des arts plastiques, à Amsterdam. Ses trois années de formation académique sont axées sur le dessin d'après modèle, la copie desmaîtres ancienset la peinture de genre. Au cours des années suivantes, il s'appuiera sur ces compétences pour subvenir à ses besoins en produisant des dessins scientifiques et des copies de peintures de musée, ainsi qu'en donnant des cours de dessin privés dans son atelier.

Piet Mondrian, autoportrait de jeunesse (c.1900)

Piet Mondrian, autoportrait de jeunesse (c.1900)

"Toujours plus loin", c'est ainsi que Mondrian qualifiait sa volonté de transformer ses œuvres. À partir de 1905, ses compositions traditionnelles de paysages commencent à révéler un nouveau sens du drame et de la lumière. Jan Toorop, l'un des principaux artistes du luminisme néerlandais, présente Mondrian auxpost-impressionnistes français. Les peintures de Mondrian changent alors radicalement, intégrant, par exemple, les couleurs et les coups de pinceau audacieux deVincent van Gogh et la techniquepointillistedeGeorges Seurat. Même dans ces premières œuvres, il est évident que Mondrian avait tendance à travailler en série, en se concentrant sur un sujet unique. Ces deux facettes seront précieuses pour le développement de son style mature et abstrait.

Piet Mondrian (après 1906)

Piet Mondrian (après 1906)

Pour Mondrian, l'art et la philosophie étaient profondément liés. Auteur et théoricien prolifique, il est attiré par les études spirituelles et philosophiques. En 1909, il rejoint la Société théosophique, une organisation spirituelle très influente en Europe dans les premières décennies du XXe siècle, fondée sur les enseignements du bouddhisme. La théosophie influence directement son style figuratif, qui s'exprime dans des peintures de fleurs, et plus particulièrement dans l'œuvre Evolution (1910-1911) qui fait écho au cycle bouddhiste et théosophe de la mort et de la renaissance. Mondrian explique le rôle de la spiritualité dans son œuvre : "Je suis tout le temps poussé vers le spirituel. Grâce à la théosophie, j'ai pris conscience que l'art pouvait constituer une transition vers les régions plus fines, que j'appellerai le domaine spirituel." Bien qu'il ait ensuite été en désaccord avec certains membres du groupe, la théosophie a influencé l'objectif de Mondrian de représenter une harmonie complète et pure, qu'il a exprimée par l'équilibre et la tension des formes et des couleurs dans ses tableaux.

Période de maturité


L'influence ducubisme marque un tournant dans la carrière de Mondrian. En 1912, il s'installe à Paris, centre florissant du monde del'art d'avant-garde, et se familiarise avec les œuvres dePicasso,Braque et autres, passant d'un stylenéo-impressionnistereprésentatif à des abstractions modernes.Le cubisme analytique donne à Mondrian la structure nécessaire pour réduire ses paysages aux éléments les plus simples de la ligne et de la forme : il utilise la grille cubiste, réduisant ses images d'arbres et de bâtiments à un cadre schématisé. Au cours de ses premières années à Paris, Mondrian adopte temporairement la palette cubiste de gris et de jaune/marron sourds, comme dans L'arbre gris (1912). Cependant, à la différence des cubistes, Mondrian souhaite souligner la planéité de la surface de la peinture, plutôt que de faire allusion à une profondeur tridimensionnelle illusoire, comme le faisaient les cubistes.

L'arbre gris (1912)

L'arbre gris (1912)

En 1914, Mondrian rend visite à son père malade en Hollande lorsque la Première Guerre mondiale éclate. Il ne pourra rentrer à Paris qu'en 1919. Bien qu'il soit séparé de l'avant-garde parisienne, Mondrian continue à faire évoluer son style vers l'abstraction pure. Les lignes courbes disparaissent progressivement de ses tableaux, ainsi que toute référence aux objets ou à la nature. Durant cette période clé, Mondrian et l'artiste et architecte Theo van Doesburg fondent la revue De Stijl en 1917.De Stijl, ou "le style", est un mouvement d'artistes, d'architectes et de designers néerlandais qui présente un idéal d'abstraction totale comme modèle d'harmonie et d'ordre dans les arts. Mondrian et ces artistes ont développé une vision du modernisme indépendante de celle de Paris.

Composition avec des plans de couleur (1917)

Composition avec des plans de couleur (1917)

Mondrian appelle le style artistique qui en résulteNéo-Plasticisme, ou le nouvel art plastique. Pour Mondrian, le terme "plastique" fait simplement référence à une nouvelle façon de représenter la réalité, trouvée sur la surface de la peinture elle-même. Voués à la "dévaluation absolue de la tradition", les artistes de De Stijl mettent l'accent sur "le besoin d'abstraction et de simplification" et limitent les éléments de leurs tableaux aux lignes droites horizontales et verticales, aux angles droits, aux trois couleurs primaires (rouge, jaune, bleu) et aux trois couleurs achromatiques (gris, blanc et noir). Le mouvement De Stijl a exercé une influence internationale majeure sur l'architecture, l'art, la typographie et la décoration intérieure tout au long du XXe siècle.


Fin de carrière et mort


Après la fin de la Première Guerre mondiale, Mondrian est retourné à Paris et, à l'âge de quarante-sept ans, a commencé à créer les peintures abstraites emblématiques pour lesquelles il est le plus connu. Dans le milieu du Paris des années 1920, il a créé un mode d'abstraction unique par rapport aux mouvements contemporains dusurréalismeet de ParisDada. Les tableaux de Mondrian des années 1920 sont l'expression la plus claire de son idéal de pureté et d'harmonie universelle dans l'expression néoplastique. Ce n'est que vers 1925 que Mondrian a commencé à être reconnu pour sa contribution au modernisme, ses tableaux entrant dans les collections de riches Européens et Américains.

Piet Mondrian et Pétro (Nelly) van Doesburg dans l'atelier de Mandrian à Paris (1923)

Piet Mondrian et Pétro (Nelly) van Doesburg dans l'atelier de Mandrian à Paris (1923)

Avant le début de la Seconde Guerre mondiale, Mondrian s'installe à Londres pendant deux ans avant de s'installer à New York en 1940. Lors de son séjour à Londres en 1938, Mondrian rencontrePeggy Guggenheim et se lie d'amitié avec elle, une amitié qui conduira Guggenheim à soutenir fermement l'expatrié néerlandais, tant à Londres qu'à New York, où elle exposera les œuvres de Mondrian dans sa galerie Art of This Century. Mondrian est introduit sur la scène artistique avant-gardiste new-yorkaise naissante et rejoint lesAmerican Abstract Artists - légitimant ainsi le rôle du nouveau groupe dans l'art moderne grâce à son mentorat dans l'abstraction européenne.

Broadway Boogie-Woogie (1942-43)

Broadway Boogie-Woogie (1942-43)

À cette époque, il élargit son vocabulaire pictural - introduisant des lignes doubles, puis des lignes de couleur, et enfin, sa grille noire est remplacée par des lignes pulsées de carrés de couleur. Inspirées par son nouvel environnement dans la métropole américaine, ses peintures tardives montrent une nouvelle énergie et une complexité de composition, comme en témoigne le Broadway Boogie-Woogie (1943). Dévoué à son travail, la vie de Mondrian reflète la pureté et la discipline de son art. Il n'est pas marié et vit simplement avec peu de possessions. Il meurt d'une pneumonie en 1944, à l'âge de 71 ans.


L'héritage de Piet Mondrian


Le raffinement des abstractions de Mondrian ainsi que les idéaux utopiques qui sous-tendent son œuvre ont eu un impact immense sur le développement de l'art moderne, tant de son vivant qu'après sa mort. Son œuvre a été immédiatement référencée parle Bauhaus, notamment par les lignes et les couleurs simplifiées de l'esthétique de l'école, ainsi que par son idéal selon lequel les arts pourraient apporter la concorde à tous les aspects de la vie. Plus tard, le style de Mondrian se retrouve dans les développements desminimalistes de la fin des années 1960, qui ont également opté pour des formes réduites et une palette épurée. L'influence de Mondrian ne s'est pas limitée à l'art moderne ; son impact considérable s'est manifesté dans tous les aspects de la culture moderne et postmoderne, qu'il s'agisse de la combinaison de couleurs de la robe de jour "Mondrian" d'Yves Saint Laurent, de l'utilisation du style et de la palette néoplastique de Mondrian par le groupe de rock The White Stripes pour la couverture de leur album De Stijl (2000) ou de l'utilisation de son nom comme surnom pour trois hôtels, l'hôtel "Mondrian" à New York, Los Angeles et Miami.

Mannequins portant l'iconique collection Mondrian conçue par Yves Saint Laurent en 1965

Mannequins portant l'iconique collection Mondrian conçue par Yves Saint Laurent en 1965


Laisser un commentaire

Inscrivez vous a notre news letter